Joyeux Noël !

Bon on s’est finalement pris Noël en pleine face. Au retour du temple des singes, on doit faire des courses pour le réveillon et Saru nous demande de prendre des flûtes à champagne. Elle nous explique où les trouver : direction le centre-commercial. Au début, quand on arrive sur le parking et qu’on voit les bâtiments, on se dit que c’est un autre monde.

Nous ne sommes plus au Népal. Les étals de fortune, les boutiques de rue et autres paniers ont laissé place à un véritable centre commercial comme on sait si bien les faire en Europe et en Amérique du Nord, heureusement moins nombreux ici. Mais ce n’est qu’une apparence. Une fois entrés à l’intérieur, il est clair que nous sommes au Népal. La notion d’allée n’existe pas plus que celle de voie sur les routes. Tout ce qui peut être stocké et empilé à quelque endroit que ce soit le sera. Certains articles portent des prix, d’autres non. Les gens se pressent et n’hésitent pas à passer même lorsque cela semble ambitieux compte tenu du nombre de personnes qui sont déjà dans cette allée.

Avec Lilla, une des volontaires, Laura part à la recherche des flûtes à champagne, pendant que Max et Quentin s’occupent du vin. Pour les verres, il faut changer d’étage. La première difficulté consiste à identifier la zone où pourraient éventuellement être stockées les flûtes au milieu de tout le brick à brack qui est entreprosé là. Après quelques minutes de furetage minutieux, nous apercevons les verres. Quelle déception ! Les verres sont vendus individuellement, alors on demande à une vendeuse s’ils vendent des sets de plusieurs verres. Cette dernière nous fait signe que non et nous montre toutes les flûtes du rayon mais au bout, on aperçoit un entassement de cartons contenant … des flûtes à champagne ! On lui demande de nous attraper un carton et là, tenez vous bien. Sous nos yeux ébahis, l’agile vendeuse commence à escalader et à se tenir debout sur le tas de cartons, qui contiennent tous des verres, pour attraper le set que nous voulions !

Une fois remplie cette mission, nous ressortons tous du magasin pour nous entasser à 6 dans un taxi avec nos sacs et nos courses. Lorsqu’on arrive à la maison, on entame la préparation des apéritifs et entrées : caviars d’aubergine déclinés en 3 parfum, tzaïtziki, coulis de tomates à la provençale, mini-bouchées de tomates fromage de yacks et melon jaune, sauce ail et fines herbes du liban, petit crackers et fois gras sorti du sac d’un volontaire pour les non-végétariens bien sûr. Et20161225_0310 que serait Noël sans un bon vin chaud ! Nous avons tout prévu pour faire notre vin chaud maison qui sera servi à l’apéritif.

Et20161225_0290 quelle bonne surprise ! Nous sommes heureux d’apprendre que nous allons partager ce repas de Noël avec les filles de la dernière classe ainsi qu’un petit garçon, Kabindra, qui n’ont pas pu rentrer dans leurs familles pour le weekend.

Kabindra est le seul petit et il est très timide. Il vient d’une famille de la caste des Tamang qui habite un village isolé de Sherpas situé sur le mont Everest. Il n’est à l’école que depuis quelques mois et ne s’est pas encore habitué à être entouré par autant de personnes en permanence.C’est une occasion pour nous d’apprendre à mieux le connaitre. Dans20161225_0316 la soirée, on parvient à entrer dans le monde du petit Kabindra grâce à une excellente bataille de polochons improvisée discrètement dans le salon pendant que les autres dansaient dans la cuisine.

C’était certainement le meilleur moment de la soirée.

20161225_0314

Un peu plus tard, on fait une petite démonstration de swing aux filles, une occasion aussi de leur faire écouter d’autres styles de musique. Pour le repas, après les apéritifs et entrées préparées par nos soins, nous avons pu déguster un délicieux repas préparé par Pramod : poisson mariné avec sauce aux champignons et légumes. En dessert, ce sera mousse au chocolat et champagne.

 

Ce Noël était très différent des autres, loin de l’atmosphère et des traditions qu’on peut avoir dans nos familles mais malgré tout, Pramod et Saru ont fait en sorte que l’on puisse célébrer le meilleur Noël possible au Népal et nous avons passé une très bonne soirée.

Publicités

2 commentaires sur « Joyeux Noël ! »

  1. Laura, Quentin,
    Quel beau Noël en effet… Certainement un souvenir merveilleux parmi tant d’autres mais celui-là aura une saveur à part nous en sommes sûrs !
    Et la présence du petit Kabindra et des grandes a du rajouté de l’émotion… Super top !
    Ici, aujourd’hui, c’est froid humide et brouillard ! On se croirait presque sur les contreforts de l’ Himalaya…
    Bises de Taverny-les-Bains

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s