Première semaine à l’école

Tout d’abord, un grand bravo à tous ceux qui ont contribué à ce projet, et particulièrement à Saru et Pramod. L’établissement est sommaire mais très joli !

Assemblée : les enfants chantent et méditent
Assemblée : les enfants chantent et méditent

La journée commence à 9h avec l’assemblée pendant laquelle les enfants chantent l’hymne de l’école suivi de l’hymne national et d’une minute de silence méditatoire. Ensuite, on écoute une présentation sur laquelle quelques enfants ont travaillé puis tout le monde part en classe.

Le premier jour on rencontre Catherine. C’est elle qui gère les bénévoles et qui réforme les méthodes pédagogiques de l’école, doucement. Au début, elle nous semble un peu sèche mais on comprend vite pourquoi. Il y a vraiment besoin de quelqu’un pour “tenir la baraque”.

20161216_0131_01
Catherine qui supervise le concours d’anglais

C’est difficile pour les profs car la formation est très sommaire au Népal, voire inexistante, la plupart font ce qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont mais certains sont trop laxistes.

Il faut savoir qu’au Népal, les professeurs sont très prisés et il n’est pas rare qu’un prof travaille pour plusieurs écoles. Ici, on les appelle les “helmet teachers” (les profs qui se promènent à moto pour aller d’une école à l’autre). Il arrive que des enseignants profite de cette position, s’absentent régulièrement sans raison valable. La première semaine, on a été témoin du problème : un des professeurs de science est entré dans le bureau pour dire qu’il partait parce qu’il avait faim … ! Alors même qu’il avait une classe l’après-midi et que Saru lui a proposé de rester manger à la cantine !

20161216_0202_01
Saru, la directrice

En plus des remplacements aléatoires des profs, on nous attribue quelques tâches plus régulières : Laura sera chargée du soutien en anglais et Quentin s’occupera de créer des TP pour les classes de sciences afin d’utiliser le petit laboratoire improvisé, qui ne dispose pas de grandes quantités de matériel mais qui pourrait tout de même être mis à profit!

Et surtout, nous allons nous occuper de réaliser les fiches d’identité des enfants pour lesquelles il sera nécessaire de rendre visite aux familles afin d’évaluer les conditions de vie des enfants. Elles serviront pour trouver des parrainages qui leur permettront de commencer ou de poursuivre leur scolarité.

20161216_0146_01

Au fil des jours d’autres tâches s’accumulent: organisation de la bibliothèque, aider la classe 10 (dernière année) à réviser pour leurs exams blancs en maths et en sciences, rédaction de biographies de scientifiques, prise en charge complète des cours d’anglais pour une classe en difficulté, lecture de poèmes à évaluer pour un concours, création de matériel pédagogique pour l’anglais, les maths et les sciences …
Au début, on doit se forcer à mettre des limites car les enfants nous testent en classe. C’est parfois un peu difficile de hausser le ton, voire de les disputer, quand on sait dans quelles conditions ils vivent à la maison et l’histoire qui est la leur. Mais c’est pour leur bien et, de toutes façons, c’est nécessaire pour pouvoir leur apporter quelque chose. Le plus drôle, c’est que dans la majorité des cas, il s’agit de calmer leur enthousiasme ! Ne pas répondre à la place des autres, attendre son tour, ne pas tout expliquer à son voisin (surtout en népalais pour le cours d’anglais !).

20161216_0140_01

On file aussi un coup de main pour les “school projects” qui sont des heures consacrées à des projets pratiques et interdisciplinaires, parmi lesquels cuisine, jardin, bricolage et récupération, et peinture de l’internat qui a été reconstruit après le tremblement de terre. Ces projets arrivent à leur terme et on compte bien profiter du nouveau cycle pour proposer un projet musique.
D’ailleurs, les enfants ont ce qu’on appelle des “free class”, qui sont des heures qui ont été libérées afin que les profs puissent consacrer du temps à bien préparer leurs cours. Ces heures sont prises en charge par les bénévoles et peuvent être l’occasion de les emmener à la bibliothèque, de faire des jeux de société ou autres. La deuxième semaine, on a décidé de leur faire des initiations à la musique avec les quelques instruments qu’on a trouvé dans les placards de l’école et ça marche plutôt bien !

20161214_0001_01

Les enfants ont des journées bien remplies (et nous avec !) puisqu’ils commencent à 9h et ont 4 cours d’1 heure le matin, avec une récré à 11h. Ensuite, on déjeune à 13h : certains enfants mangent à la cantine, d’autres apportent leur déjeuner, selon les moyens de chacun. Généralement, c’est l’heure à laquelle on sent notre petit coup de barre parce que les portions sont très généreuses, la nourriture est délicieuse et on mange au soleil !

Finalement, l’après-midi se poursuit avec 2 heures de cours et se termine à 16h mais, pour les enfants qui en ont besoin, il y a 1h de soutien dans différentes matières. D’ailleurs, on essaie de ne pas trop leur donner de devoirs car beaucoup d’enfants n’ont pas l’electricité chez eux, et devraient travailler à la bougie, pour ceux qui ont la chance de ne pas vivre dans une cabane en tôle de la taille d’un garage …

20161214_0062_01
La cantine qui surplombe la cour

Ca fait maintenant une dizaine de jours que nous sommes ici et nous commençons à nous habituer à ce rythme de vie où les jours ne se ressemblent jamais.

Publicités

Un commentaire sur « Première semaine à l’école »

  1. Coucou les jeunes ! Camille, Véro et moi (et Minouche) projetons votre blog sur grand écran (sur la télé) pour mieux savourer vos aventures et commentaires tous ensemble… Cet après-midi, je suis allé à la FNAC acheter une carte du Népal, qu’ils n’avaient pas… mais que je devrais recevoir jeudi ou vendredi… Ca se mérite de suivre vos pérégrinations !
    Les photos des enfants sont franchement réjouissantes quand on voit leurs sourires éclatants, leurs yeux rieurs et leur joie de vivre. Cela fait du bien, nous en avons bien besoin dans ce monde de haine.
    Quel bonheur d’être virtuellement à vos côtés lorsque nous lisons vos commentaires et regardons vos photos. Topissime !!
    On vous embrasse bien fort, attendons adresse et « liste de courses »…
    Véro, Camille et Papou qui sommes si heureux pour vous et si fiers aussi…
    PS à travers ce blog et les commentaires laissés par votre fan-club (si si fan-club !), c’est comme un réseau qui se tisse en France pour suivre cette merveilleuse aventure et j’en profite pour saluer d’avance tous ceux qui vous suivent et qui vous écrivent !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s